Apprendre les hiéroglyphes

Vous souhaitez apprendre les hiéroglyphes avec moi ? Avant de commencer, je souhaite juste préciser que je ne suis pas égyptologue et que je n’ai aucune prétention de l’être, je partage juste avec vous mon apprentissage au sein de cet univers très riche et ma foi très complexe. Ma source principale étant les cours de Dibombari Mbock et sa méthode analytique Kuma.

Qu’est-ce qu’un hiéroglyphe ?

C’est un dessin qui représente une idée ou un concept. On appelle cela un idéogramme.

Par exemple, le pain. C’est manifestement la forme d’un pain, qui se prononce t, mais le concept caché derrière ce pain est le féminin. Et oui, dans la nature et dans toutes les traditions, c’est la femme qui nourrit, elle donne du lait à ses bébés mais aussi s’occupe de la nourriture pour son foyer.

Maintenant, à chaque fois que vous verrez un hiéroglyphe avec un pain, vous saurez immédiatement qu’il y a probablement un « t » dans le mot et qu’il s’agit de quelque chose de féminin.

Vous voyez, ce sont des dessins intelligents pour celles et ceux qui ont l’oeil, l’oreille et l’esprit. Ils permettent de transmettre des messages qui vont au delà de la voyelle ou la consonne qu’ils peuvent représenter.

Pierre de Rosette

Qui a traduit les hiéroglyphes ?

Pour rappel, c’est Jean-François Champollion qui a commencé à déchiffrer les hiéroglyphes grâce à la découverte en 1799 de la Pierre de Rosette, qui se trouve aujourd’hui au British Muséum de Londres, une stèle sur laquelle était gravé un texte en hiéroglyphes égyptien, en Grec et en égyptien démotique.

Leçons

Leçon No. 1 : Apprendre les hiéroglyphes unilitères

Quiz Leçon No. 1

Vous en voulez plus ?

En attendant que je crée toutes les leçons, je vous propose de regarder les vidéos de Dibombari Mbock sur sa chaine Youtube A contrario ou bien encore de consulter le Dictionnaire Rosette.